Aquarelle illuminée aux multiples couleurs du bonheur et de l’amour,
Tel l’artiste dessinant les arabesques tournoyantes d’une vie à aimer ;
Esquissant avec son pinceau les passions les plus folles sans détour,
Toiles aux multiples splendeurs de deux êtres passionnés.

Danse frénétique de deux corps, virevoltant sur les plaisirs,
Baisers langoureux d’une farandole des sens en éveil ;
Harmonie décuplés telle la lave en fusion d’un volcan de désirs,
Dans cette valse aux quatre temps unique et sans pareil.

Symphonie de partage et de communion de sentiments,
Orchestrée par l’ardeur réciproque des rencontres sublimées ;
D’une partition mélodieuse de rendez-vous de tout temps,
Chantée sous la voute étoilée d’une excitation émerveillée.

Embarcation d’une complicité, quittant le port pour l’envie,
Envie de partager le grand large, comme le sable fin de ce lagon ;
Visages fouettés par les embruns de la beauté, du rêve et de l’oubli,
Houle de rire de joie et d’ivresse de deux cœurs sans cesse à l’unisson.

Arc en ciel aux mille lueurs, de ce coup de foudre merveilleux,
Orage soufflant la pluie et le vent d’amour et de sincérité,
Eclairs aux confins de cet enthousiasme tourmenté et sulfureux ;
Tornade tourbillonnante dans cet océan de tendresse pour l’éternité.