Et pourtant il a suffi d’un regard,
Mais je ne crois pas au hasard ;
Dans le dédale de ma vie, au détour d’un chemin
Toi petite fleur, tu as croisé mon destin.

Mes yeux se sont posés sur toi petite fleur sauvage,
Non je ne rêvais pas, ce n’était vraiment pas un mirage;
Scintillante de mille couleurs,
Tu as éclairé mon cœur d’une parcelle de bonheur.

Tu étais là tendre, fraîche, d’une rare beauté,
Ma vie sans le vouloir en un instant a basculé ;
Oh je n’ai pas cherché à comprendre,
Je me suis baissé, pour délicatement te prendre.

Posée dans le creux de ma main,
En te regardant je me sens très serein ;
Quelques gouttes de rosée coulent sur tes pétales,
Comment puis-je résister, tu es fatale.

Petite fleur sauvage, ma vie a basculé,
Pour je ne sais combien d’été ;
Nul doute que tu resteras dans mon cœur pour l’éternité,
J’en fais serment, je te protégerais et follement je t’aimerais.