Le livre d’or

Si vous souhaitez apporter votre commentaire, dirigez vous sur l’onglet contact.

🙂
De bien jolis mots !!
bonne continuation !!
saint.e
Très beaux textes!!! Félicitations pour le site 🙂
Papanie57
Je dois avouer que je suis très contente de laisser un message sur ce site, car j’ai le privilège de te connaître.
Suffisemment d’ailleurs, pour confirmer que tu écris bien comme tu respire, et respire vraiment, comme tu écris!
Bref, aucun faux semblant, n’est ici de mise…
Bonne chance Roger
Thatiana 8 😉
GELLEREAU Thatiana
Magnifique site
Continue à nous faire rêver
avec tes poemes pleins de sensibilité et de vérité.
Nous attendons avec impatience “le Foulard Rouge”
On t’embrasse. 😉
EDITH ET MURIEL
De trés jolis textes avec beaucoup d’humour… bonne continuation. bisous et à bientôt!!
Caroline
Bonjour
Mes parents viennent de me donner votre livre de poésie dédicacé.
Après avoir lu quelques un de vos poèmes, j’ai eu envie de venir voir votre site internet.
Je suis sous le charme de votre plume, et j’aimerais un jour avoir autant de talent que vous, pour pouvoir moi aussi écrire un petit recueille de poésie.
Votre site Internet m’inspire beaucoup, j’aime l’idée de proposer au gens d’écrire avec eux un poème et de le mettre sous cadre pour offrir.
J’ai un peu le même principe sur mon blog, ou je propose à mes lecteurs de me lancer un thème de poésie ….
Je suis contente d’avoir fait votre connaissance.
J’espère que vous me donnerais l’autorisation de publier quelques uns de vos poèmes sur mon blog, avec bien entendu un lien de votre site.
Je vous laisse mon adresse de blog, en espérant que vous viendrez y déposer vos conseils.
http://maporteouverte.over-blog.com/

Bon ne journée

Laurelyné

Dunyach
Quel bonheur de rencontrer des personnes qui ont le don de savoir poser les mots. J’aime le cheminement entre la pensée, l’esprit et la plume. L’écriture est une expression divine qui permet de faire rêver les gens qui la suivent. Je fais parti de ces gens là. En attendant d’acheter “le mas des oliviers ou la passion secrète”, je vous remercie de votre visite au Restaurant dans lequel je travaille ainsi que pour votre message qui m’a touchée.
Bien à vous.

Stéphanie
(du Jardin d’Aymeric à Prades)

Stéphanie
Ah, Roger. Quel bonheur de te retrouver, nous étions des enfants ou presque quand nous nous sommes perdus de vue et nous voilà avec quelques années en plus et quelques cheveux blancs…
Mais tu as gardé ton enthousiasme et tes yeux d’enfant pour regarder le monde et je te dis merci d’être revenu nous offrir la joie de ta présence. A très bientôt Roger, je t’embrasse très très fort.
Maryse
Maryse
Cher Roger,
Ce monde est bien trop incompréhensible pour en apprécier chacun de ses suaves replis…Le repli, oui! D’un homme dont les yeux et la sensibilité ont su faire mûrir vers une grande sagesse: celle de l’homme qui ne comprend pas, mais qui ne cesse de chercher dans un tourment délicieux. Profondément émue…
Merci.
Rose de mai
merci de ces moments d’émotion !!! julien
julien Pujol
Grosss bisousss de Marie qui a eu la chance de croiser votre route. Une pensée pour vous deux Roger, Martine qui possédez une aussi belle âme que l’on peut pas oublier. Félicitations et bonne continuation pour le bonheur de nous tous.
Marie
CANCEL
Salut Roger,

très beau site, c’est une bonne idée d’avoir mis une boutique en ligne

Bonne journée
Robert

Robert
super roger! j’ai beaucoup aimé tous tes poèmes, c’est bien toi, surtout “ce que femme veut” bisous a toi et ta femme chérie, continues de nous faire rêver
BUFFIERE
la vie est un “fandango”,moi je dis,la vie est “tout un poeme”.Agréablement surprise par les votres.Félicitation.Bonne continuation.
BEATRICE
Merci pour votre accueil au salon du livre.j’ai lu les Cerisiers maudits superbe livre rempli de sensibilité j’y ai vu aussi differents messages les descriptions sont telles que l’on s’imagine aisément les situations dommage je n’ai pas vu vos recueils de poésie … à l’année prochaine au salon du livre à Paris
Nicole
tout vas cresendo pour vous, votre dernier livre les cerisiers maudits est magnifique, il me tarde de lire le prochain, bonne continuation
une admiratrice
le rêve deviendra peut être réalité. Y a t-il un homme sur cette terre avec autant de sensibilité que la votre vous m’avez transporté bonne continuation
admiratrice
Le temps passe…
Quelques mots jetés sur une page et les souvenirs se bousculent…
Un petit village, la liberté, les copains et tous ces instants partagés qui font la magie de l\’enfance…
Merci pour ce retour dans le passé
Christiane
Nul besoin de citer les poèmes qui m’ont le plus touchée. Ta plume m’entraîne dans les contrées de mon enfance et de mon avenir. Ta sensibilité est palpable et ta gentillesse décelable. Heureuse de te retrouver, déjà impatiente des rencontres à venir. Inscris-moi dans le cercle de tes fidèles lectrices
Patricia
Nous sommes la classe de CE2 de l’école de Villemolaque. Nous vous remercions d’être venu à l’école et de nous avoir fait aimer la poésie. Grâce à vous nous avons écrit des poésies pour notre concours. On a aussi beaucoup aimé celles que vous nous avez écrites.
A très bientôt.
Les mésanges
On a été heureux de rencontrer un vrai poète.
C’est gentil d’être venu nous lire vos poésies et nous apprendre à écrire des poèmes. Nous avons beaucoup appris sur les rimes et les strophes. Grâce à vous, nous avons bien compris. Vous pouvez revenir quand vous voulez. Bonne continuation pour vous et pour vos jolis poèmes.
Les CE1/ CM2 de l’école des mésanges.
ecole élémentaire
Merci pour ces quelques heures d’évasion avec “Les cerisiers Maudits” que j’ai trouvé formdable, vivement la sortie du prochain .
Christine
je voulais vous dire un tres grand merci pour ce tres beau poeme destine a liloo “mais je voulais vous dire” il mettra du soleil dans nos vie et plein d’espoir.
Priscilla
Merci pour cette belle promenade littéraire dans le Conflent, ses saveurs, ses parfums, ses mystères…finalement tous les hommes ne sont pas des lâches et ces cerisiers ne sont pas si maudits que ça!
margareth
Salut ROGER,
Les “Cerisiers Maudits”, “Recueil de Poèmes”; Je m’interrogeais sur cet écrivain dont l’écriture bouleversait mes pensées, m’égratignait l’âme et mouillait mes yeux. Le hasard qui fait souvent bien les choses me dépose en face de toi un matin de dédicace à PRADES. Pour moi la rencontre fut étincelante. Le tutoiement amical s’est imposé rapidement et j’avais cet intime conviction de te connaître depuis toujours. Je quittai ton agréable compagnie avec en main , LE FOULARD ROUGE. je l’ai lu d’une seule traite. Dans l’arène de CERET, je combattis ma lâcheté masculine et mes désirs de mâle. Je ne pouvais pas m’échapper des bras d’EMMA ; je retournai sans cesse dans ceux de LILOU ; lEA m’a arraché des larmes de père et j’ai murmuré à l’oreille de LUCAS “suerta” mon fils.
Pensif et Heureux de cette lecture, j’attends ton prochain roman et une future rencontre.
CHRISTIAN
M. Blandignères,

Je viens de lire votre dernier roman, Le foulard rouge et j’ai adoré; je l’avais au départ acheté pour mes parents ( Casino de Bolquère) et je l’ai lu d’une seule traite qui m’a amené jusqu’à 2 heures du matin.
Bravo et merci

FAN DE TOI
Un poète est venu apprendre aux enseignants la poésie.
Et comment composer un poème sans souci.
Il a captivé les enfants
Au plus grand plaisir des grands.
A tous lecteurs de ce mail,
N’hésitez pas à lui faire appel.
Par sa gentillesse et son humilité
A l’unanimité, nous avons tous été enchantés.
Simplement merci!
Les mésanges