Je m’appelle Liloo, j’habite dans le Gard et je vais bientôt avoir un an
Certes je ne parle pas encore, mais je voulais vous dire beaucoup de chose
Nul besoin d’être adulte pour comprendre que je suis atteinte de la mucoviscidose
Ce ballet incessant de blouses blanches autour de moi, pourrait être inquiétant

Mais je voulais vous dire, que j’ai décidé de me battre contre vents et marées
Quelques jours après ma naissance, j’ai saisi le vrai sens de ma destinée
Alors épargnez moi votre tristesse, votre compassion, montrez moi les joies de la vie
Gouttons en ensemble tous ces moments, où les rires effaceront tous nos soucis

Je voulais vous dire mon bonheur, de me blottir dans les bras de ma maman Gladys,
Ses yeux d’authentiques pépites d’amour, caressant ma peau comme des fleurs de lys
Sa voix si douce me berce souvent, j’aimerais lui dire que c’est la plus belle des mamans
Chaque jour je veux croquer avec elle les plus beaux moments, d’un amour flamboyant

Je voulais vous dire aussi ma fierté d’avoir le plus beau et le plus fort des papas
J’ai hâte d’être plus grande pour partager avec lui cette complicité sans aucun embarras
Et plus tard quand on me dira, Jonathan ton père c’est un homme sensationnel
J’aurais eu raison de croire éperdument à la vie et bousculer les aprioris irrationnels

Je voulais vous dire aussi combien est précieuse Romy, ma grande sœur,
Il me tarde de pouvoir jouer avec elle et rejeter à jamais toutes mes douleurs,
Alors si je ne parle pas encore, sachez que j’attends beaucoup de vous et de la vie
A mes côtés je vous veux heureux et vous battre comme moi contre cette maladie

Liloo

…à la demande de Priscilla