Les contours d’une vie,
Ne sont jamais choisis.

Ce jour là, nos routes se sont croisées,
Nos destins, pourtant différents, se sont enlacés.

Amour d’un jour,
Passion de toujours.

Toi cette petite femme frêle et sensible, tu as été conquise
Ce n’est pas pour autant que tu as été soumise.

Les gens ne t’ont jamais comprise,
Tu allais chaque jour de surprise en surprise.

Ne te pose aucune question, tu es toute en beauté,
Même si parfois tu déranges,
Tu n’es faite que de pureté.

Alors ma petite femme chérie
Sûrement le destin nous a sourit.

N’ayons pas peur à deux,
De tourner la tête à ces gueux.

Continuons ensemble sur les sentes de l’amour, de la tendresse,
Que nous puissions savourer longtemps ces délices de l’ivresse.

Toi mon bout de petite femme,
Toi mon trésor,
Toi ma petite étoile du matin,
Tu brilles sans cesse sur mon chemin.

Alors m’est-il permis de me poser cette question :
Que serais-je sans toi !