Cher Roger,
Ce monde est bien trop incompréhensible pour en apprécier chacun de ses suaves replis…Le repli, oui! D’un homme dont les yeux et la sensibilité ont su faire mûrir vers une grande sagesse: celle de l’homme qui ne comprend pas, mais qui ne cesse de chercher dans un tourment délicieux. Profondément émue…
Merci.