Si j’étais un oiseau,
Je serais un rouge-gorge

Je viendrais me poser dans ton jardin,
Pour venir te réveiller le matin.

De mon chant mélodieux,
Je te montrerais combien je suis amoureux.

Je m’approcherais furtivement pour te voir,
Tu écarterais le rideau pour m’apercevoir.

Timidement, je me laisserais apprivoiser,
Tu n’aurais de cesse de me regarder.

Je bannirais mon état sauvage,
Pour conquérir, cette fleur sauvage.

Dans ta main je me poserais,
Pour conquérir cette beauté.

Faisant fi de ma peur,
Je chanterais pour te combler de bonheur.

Je verrais tes yeux scintiller,
L’amour je te donnerais.

Sur les longs chemins sinueux de la vie,
Moi, ton petit oiseau, je serais toujours là, je te le dis.

Pour te donner joie et bonheur dans cette immensité,
Moi ton petit oiseau, je veux passer une vie à t’aimer.