Ah qu’il est bon de déguster cet apéritif,
Avant d’attaquer ce repas des plus festif.

Un verre, deux verres, au diable la raison,
Demain nous aurons plus de modération.

Oh fabuleux repas, oh superbe soirée,
Rires chants empreints de gaieté.

Avons-nous la sagesse de nous arrêter,
Avant que l’irréparable puisse arriver.

Difficile de se modérer,
Pour vraiment s’amuser.

Alors les dieux de la vie,
Te font un petit clin d’œil aussi.

Avant qu’il ne soit trop tard maîtrisons nos passions,
Pour que nous puissions croquer la vie sans modération.