Voyage tant désiré, au bout de la lassitude,
Traversant les mers dans d’autres latitudes ;
Atterrissant dans ce pays où le soleil est roi,
Où la beauté des paysages met mon cœur en émoi.

De Tanger à Marrakech côtoyant l’Atlas jusqu’aux plages d’Essaouira,
Dans tes souks je m’émerveille, d’Ouarzazate à Casablanca ;
Encore plus ébahi devant les médinas de Tetouan ou Meknès ;
Comment ne pas parler du Ksar d’Ait-Benhaddou ou des trésors de Fès.

Cuisine des délices aux goûts incroyables et épicés,
Succulente tajine agrémenté de Keftas parfois relevées ;
Gouteux couscous, mes papilles sont attisées ;
Pourquoi ne pas aimer ta pastilla, gâteau feuilleté au poisson ou au poulet.

Pompeux serait de continuer, devant toutes ces merveilles,
Oh toi superbe Maroc, les jours passent et ne sont jamais pareil ;
Je suis en admiration dans ce jardin des Marjorelles aux multiples couleurs,
Enivré par ces essences aux milles senteurs.

Retourne-toi étranger, regarde l’esprit marocain,
Tu comprendras alors qu’il est chaleureux et humain ;
Riche de ses valeurs et de ses traditions,
Pays de rêve, tu toucheras nos émotions.